La Sociètè gènèrale a fait tout ce qu'il fallait, estime Lagarde

Lundì
09:42:36
Janvier
28 2008

La Sociètè gènèrale a fait tout ce qu'il fallait, estime Lagarde

Il l’aurait affirmé lors de sa garde à vue à la brigade financière. Ses avocats, eux, accusent la banque de tenter de maquiller des pertes dues aux “subprimes“.

View 170.2K

word 534 read time 2 minutes, 40 Seconds

PARIS (Reuters) - Christine Lagarde estime n'avoir “aucune raison de douter“ que la Société générale ait fait tout ce qu'il convenait de faire dans l’affaire ayant résulté dans une perte de 4,9 milliards d'euros que la banque impute à un de ses traders.

La ministre de l’économie et des Finances, qui était interrogée sur France 2, a par ailleurs jugé que la Société générale n'avait pas à craindre une possible fusion avec une autre banque.

Elle “n'est pas contrainte de s'adosser à un autre établissement financier“, a-t-elle dit.
Gilles Trequesser

Société Générale : le jeune trader aurait agi seul
(challenges) La garde à vue de Jérôme Kerviel, le jeune trader accusé par la Société Générale d'une fraude ayant fait perdre à la banque 4,9 milliards d'euros, doit prendre fin lundi 28 janvier en début d'après-midi. A l’issue des 48 heures d'interrogatoire, il pourra soit être remis en liberté, soit être présenté au parquet de Paris, qui pourrait alors ouvrir une information judiciaire et transmettre le dossier à un juge d'instruction en vue de sa mise en examen.

Trois plaintes ont été déposées pour “faux et usage de faux“, “atteinte au système de traitement automatisé des données“, “escroquerie, abus de confiance, faux et usage de faux, complicité et recel“.

Une enquête “extrêmement fructueuse“
Pour l’instant, l’enquête progresse, selon le parquet, de manière “extrêmement fructueuse“. Selon le chef de la section financière du parquet de Paris, Jean-Michel Aldebert, Jérôme Kerviel a affirmé aux enquêteurs être “bien“ physiquement et psychologiquement, et a apporté “des éléments très intéressants“.
Selon Le Parisien, il aurait affirmé avoir agi seul, dans le seul but de réaliser des profits pour sa banque. Il aurait nié tout enrichissement personnel.

50 milliards d'euros de positions
La Société Générale a expliqué, dimanche, que les positions frauduleuses prises par le fraudeur présumé s'élevaient à 50 milliards d'euros environ avant que la banque ne les déboucle en urgence. Un dirigeant de la banque a affirmé rien à ce stade ne permettait de penser que le trader mis en cause avait “bénéficié de complicités tant internes qu'externes“.
Les avocats du trader, Mes Elisabeth Meyer et Christian Charrière-Bournazel, accusent eux la banque d'élever un “écran de fumée“ pour masquer des pertes notamment essuyées dans “l’invraisemblable équipée des 'subprimes'“, et estiment que leur client n'a commis aucune malhonnêteté. Ils ont dénoncé “les conditions volontairement précipitées et tout à fait anormales“ dans lesquelles la banque “a liquidé des positions qui auraient pu se redresser avec le temps“, et on déploré le “lynchage médiatique“ de leur client: selon eux, le P-DG de la Société Générale, Daniel Bouton, a “livré aux chiens“ le jeune courtier. (challenges)

Source by Varie


LSNN is an independent publisher that relies on reader support. We disclose the reality of the facts, after careful observations of the contents rigorously taken from direct sources. LSNN is the longest-lived portal in the world, thanks to the commitment we dedicate to the promotion of authors and the value given to important topics such as ideas, human rights, art, creativity, the environment, entertainment, Welfare, Minori, on the side of freedom of expression in the world «make us a team» and we want you to know that you are precious!

Dissemination* is the key to our success, and we've been doing it well since 1999. Transparent communication and targeted action have been the pillars of our success. Effective communication, action aimed at exclusive promotion, has made artists, ideas and important projects take off. Our commitment to maintain LSNN is enormous and your contribution is crucial, to continue growing together as a true team. Exclusive and valuable contents are our daily bread. Let us know you are with us! This is the wallet to contribute.

*Dissemination is the process of making scientific and technical information accessible to a non-specialist public. This can come through various forms, such as books, articles, lectures, television programs and science shows.


Similar Articles / La Soci...e Lagarde
from:
by:
01 gen 1970