Programme communautaire pour l’emploi et la solidaritè - PROGRESS (2007-2013)

Lundì
07:46:35
Mai
25 2009

Programme communautaire pour l’emploi et la solidaritè - PROGRESS (2007-2013)

Le programme PROGRESS a pour objet d'apporter une aide financière à la mise en Å“uvre des objectifs de l’Union europèenne dans le domaine de l’emploi et des affaires sociales. Il contribue ainsi à la rèalisation des objectifs de la stratègie de Lisbonne. Dotè d'un budget de 743 millions d'euros, PROGRESS financera des activitès d'analyse et d'apprentissage mutuel, de sensibilisation et de diffusion ainsi que des aides aux principaux acteurs pour la pèriode 2007-2013. Le programme sera divisè en cinq sections correspondant à cinq grands domaines d'activitè : l’emploi, la protection et l’inclusion sociales, les conditions de travail, la lutte contre la discrimination et la diversitè, ainsi que l’ègalitè hommes-femmes

View 293.2K

word 2.0K read time 9 minutes, 48 Seconds


ACTE


Décision n° 1672/2006/CE du Parlement européen et du Conseil, du 24 octobre 2006, établissant un programme communautaire pour l’emploi et la solidarité sociale - PROGRESS [Journal officiel L315 du 15.11.2006].


SYNTHèSE


Jusqu'à présent, les activités communautaires en matière d'emploi, d'inclusion et de protection sociales, de promotion de l’égalité entre les sexes et du principe de non-discrimination étaient soutenues par des programmes d'action distincts.


Dans un souci de cohérence et d'efficacité, la Commission européenne a proposé de les regrouper en un seul programme-cadre appelé PROGRESS.


OBJECTIFS GéNéRAUX


Les objectifs du programme sont au nombre de 6:




  • améliorer la connaissance et la compréhension de la situation dans les états membres par l’analyse, l’évaluation et un suivi étroit des politiques;




  • soutenir l’élaboration d'outils et méthodes statistiques et d'indicateurs communs ;




  • soutenir et suivre la mise en œuvre de la législation et des objectifs politiques ;




  • promouvoir la création de réseaux, l’apprentissage mutuel, ainsi que l’identification et la diffusion des bonnes pratiques à l’échelon de l’Union;




  • faire connaître aux parties prenantes et au grand public les politiques de l’Union poursuivies en matière d'emploi, de protection et d'intégration sociales, de conditions de travail, de lutte contre la discrimination et de diversité, d'égalité entre les hommes et les femmes;




  • renforcer la capacité des principaux réseaux de l’Union à promouvoir et soutenir les politiques de l’Union.




STRUCTURE: DOMAINES D'ACTIVITé ET TYPES D'ACTIONS


Le programme se compose de 5 sections différentes:



Le programme finance les types d'actions suivants:




  • les activités d'analyse;




  • les activités d'apprentissage mutuel, de sensibilisation et de diffusion;




  • l’aide aux principaux acteurs, c'est-à-dire la contribution aux frais de fonctionnement des principaux réseaux de l’Union, la constitution de groupes de travail, le financement de séminaires de formation, la création de réseaux d'organismes spécialisés et d'observatoires à l’échelle de l’Union, l’échange de personnel entre administrations nationales et la coopération avec les institutions internationales.




Pour chacune des différentes sections, le programme présente une liste d'objectifs opérationnels.


Emploi


Cette section a pour objet de soutenir la mise en œuvre de la stratégie européenne pour l’emploi par les moyens suivants:




  • améliorer la compréhension de la situation dans le domaine de l’emploi, notamment par la réalisation d'analyses et d'études, et par l’élaboration de statistiques et d'indicateurs;




  • suivre et évaluer la mise en œuvre des lignes directrices et recommandations européennes pour l’emploi, et analyser l’interaction entre la stratégie européenne pour l’emploi et d'autres domaines politiques;




  • organiser des échanges concernant les politiques et processus, et promouvoir l’apprentissage mutuel dans le cadre de la stratégie européenne pour l’emploi;




  • renforcer la sensibilisation, diffuser des informations et stimuler le débat, notamment parmi les acteurs régionaux et locaux et les partenaires sociaux.




Protection sociale et inclusion


Cette section a pour objet de soutenir la mise en œuvre de la méthode ouverte de coordination dans le domaine de la protection sociale et de l’inclusion par les moyens suivants:




  • améliorer la compréhension des questions touchant à la pauvreté et des politiques en matière de protection sociale et d'inclusion, notamment par la réalisation d'analyses et d'études, et par l’élaboration de statistiques et d'indicateurs;




  • suivre et évaluer la mise en œuvre de la méthode ouverte de coordination dans le domaine de la protection sociale et de l’inclusion, et analyser l’interaction entre cette méthode et d'autres domaines politiques;




  • organiser des échanges concernant les politiques et processus, et promouvoir l’apprentissage mutuel dans le cadre de la stratégie en matière de protection sociale et d'inclusion;




  • renforcer la sensibilisation, diffuser des informations et stimuler le débat, notamment parmi les organisations non gouvernementales et les acteurs régionaux et locaux;




  • développer la capacité des principaux réseaux de l’Union (par exemple des experts nationaux ou des organisations non gouvernementales) à poursuivre les objectifs politiques de l’Union.




Conditions de travail


Cette section a pour objet de soutenir l’amélioration du lieu et des conditions de travail, y compris la santé et la sécurité au travail, par les moyens suivants :




  • améliorer la compréhension de la situation dans le domaine des conditions de travail, notamment par la réalisation d'analyses et d'études et par l’élaboration de statistiques et d'indicateurs, et évaluer les incidences de la législation, des politiques et des pratiques en vigueur;




  • soutenir la mise en œuvre du droit du travail de l’Union par le renforcement du suivi, la formation des praticiens, l’élaboration de guides et la création de réseaux réunissant des organismes spécialisés;




  • engager des actions préventives et favoriser la culture de la prévention dans le domaine de la santé et de la sécurité au travail;




  • renforcer la sensibilisation, diffuser des informations et stimuler le débat sur les principaux défis et questions politiques touchant aux conditions de travail.




Lutte contre la discrimination et diversité


Cette section a pour objet de soutenir la mise en œuvre effective du principe de non-discrimination et promouvoir son intégration dans les politiques de l’Union par les moyens suivants:




  • améliorer la compréhension de la situation dans le domaine de la discrimination, notamment par la réalisation d'analyses et d'études et par l’élaboration de statistiques et d'indicateurs, et évaluer les incidences de la législation, des politiques et des pratiques en vigueur;




  • soutenir la mise en œuvre de la législation anti-discrimination de l’Union par le renforcement du suivi, la formation des praticiens et la création de réseaux réunissant des organismes spécialisés dans la lutte contre la discrimination;




  • renforcer la sensibilisation, diffuser des informations et stimuler le débat sur les principaux défis et questions politiques touchant à la discrimination et à l’intégration de la lutte contre la discrimination dans les politiques de l’Union ;




  • développer la capacité des principaux réseaux de l’Union (comme par exemple des experts nationaux ou des organisations non gouvernementales) à poursuivre les objectifs politiques de l’Union.




égalité hommes-femmes


Cette section a pour objet de soutenir la mise en œuvre effective du principe de l’égalité hommes-femmes et de promouvoir l’intégration de la dimension de genre dans les politiques de l’Union par les moyens suivants:




  • améliorer la compréhension de la situation en ce qui concerne les questions d'égalité hommes-femmes et l’intégration de la dimension de genre, notamment par la réalisation d'analyses et d'études et par l’élaboration de statistiques et d'indicateurs, et évaluer les incidences de la législation, des politiques et des pratiques en vigueur ;




  • soutenir la mise en œuvre de la législation de l’Union en matière d'égalité hommes-femmes par le renforcement du suivi, la formation des praticiens et la création de réseaux réunissant des organismes spécialisés dans les questions d'égalité;




  • renforcer la sensibilisation, diffuser des informations et stimuler le débat sur les principaux défis et questions politiques touchant à l’égalité hommes-femmes et à l’intégration de la dimension de genre;




  • développer la capacité des principaux réseaux de l’Union (par exemple des experts nationaux ou des organisations non gouvernementales) à poursuivre les objectifs politiques de l’Union.




ACCèS AU PROGRAMME ET PARTICIPATION DES PAYS TIERS


l’accès au présent programme est ouvert à l’ensemble des organismes, acteurs et institutions publics et/ou privés, en particulier:




  • les états membres;




  • les services publics de l’emploi;




  • les autorités locales et régionales;




  • les organismes spécialisés prévus par la législation de l’Union;




  • les partenaires sociaux;




  • les organisations non gouvernementales organisées au niveau de l’Union;




  • les universités et instituts de recherche;




  • les experts en évaluation;




  • les instituts nationaux de statistique;




  • les médias.




Le programme est également ouvert aux pays de l’ALE/EEE, aux pays candidats associés à l’Union ainsi qu'aux pays des Balkans occidentaux participant au processus de stabilisation et d'association.


MéTHODE DE DEMANDE DE SOUTIEN


Les actions peuvent être financées par les moyens suivants:




  • un marché de services passé à la suite d'un appel d'offres;




  • une subvention partielle accordée à la suite d'un appel à propositions. Dans ce cas, le cofinancement de l’Union ne peut, en règle générale, dépasser 80 % du total des coûts exposés par le bénéficiaire.




FINANCEMENT


Le budget proposé est de 743 millions d'euros pour la période 2007-2013. La répartition des fonds entre les différentes sections respecte les limites inférieures suivantes :




  • Emploi 23 %




  • Protection sociale et inclusion 30 %




  • Conditions de travail 10 %




  • Lutte contre la discrimination et diversité 23 %




  • égalité hommes-femmes 12 %




Les 2% restant sont affectés aux frais de gestion du programme.


SIMPLIFICATION


l’approche proposée contribuera à l’objectif principal consistant à simplifier les instruments, tant sur le plan juridique que du point de vue de leur gestion, et à rationaliser la structure budgétaire.


Pour exécuter le programme, la Commission sera assistée d'un comité de programme unique au lieu de quatre précédemment.


SUIVI ET éVALUATION


La Commission établit des rapports annuels d'activité et les transmet au comité du programme. Le programme fait également l’objet d'une évaluation à mi-parcours. Une évaluation ex post portant sur l’ensemble du programme est réalisée un an après son terme par la Commission avec l’assistance d'experts extérieurs, afin de mesurer l’impact des objectifs du programme et sa valeur ajoutée à l’échelon de l’Union.


CONTEXTE


Dans sa communication intitulée « Construire notre avenir commun - Défis politiques et moyens budgétaires de l’Union élargie - 2007-2013 », la Commission a désigné la mise en œuvre de l’agenda pour la politique sociale comme un outil important pour contribuer à l’objectif de compétitivité pour la croissance et l’emploi.


Pour atteindre les objectifs de Lisbonne , l’agenda social s'appuie sur une combinaison d'instruments, notamment la législation, la méthode ouverte de coordination, le dialogue social européen , ainsi que le Fonds social européen et un certain nombre d'autres outils financiers gérés directement par la Commission.


PROGRESS répond à la volonté dela Commission de simplifier et de rationaliser les instruments financiers dans le domaine de l’emploi et de la politique sociale.


RéFéRENCES
















Acte Entrée en vigueur - Date d'expiration Délai de transposition dans les états membres Journal Officiel

Décision 1672/2006/CE



01.01.2007 - 31.12.2013



-



JO L315 du 15.11.2006



Dernière modification le: 20.3.2007


Source by europeanunion


LSNN is an independent publisher that relies on reader support. We disclose the reality of the facts, after careful observations of the contents rigorously taken from direct sources. LSNN is the longest-lived portal in the world, thanks to the commitment we dedicate to the promotion of authors and the value given to important topics such as ideas, human rights, art, creativity, the environment, entertainment, Welfare, Minori, on the side of freedom of expression in the world «make us a team» and we want you to know that you are precious!

Dissemination* is the key to our success, and we've been doing it well since 1999. Transparent communication and targeted action have been the pillars of our success. Effective communication, action aimed at exclusive promotion, has made artists, ideas and important projects take off. Our commitment to maintain LSNN is enormous and your contribution is crucial, to continue growing together as a true team. Exclusive and valuable contents are our daily bread. Let us know you are with us! This is the wallet to contribute.

*Dissemination is the process of making scientific and technical information accessible to a non-specialist public. This can come through various forms, such as books, articles, lectures, television programs and science shows.


Similar Articles / Programm...007-2013)
from:
by:
01 gen 1970